batons-sucre-de-pomme-n-125

Originaire de la ville de Rouen, le sucre de pomme est un bonbon de sucre cuit parfumé à l’essence de pomme et accompagné d’un filet de jus de citron. Coulé sous la forme d’un bâtonnet, le sucre de pomme de Rouen est emballé dans un étui papier représentant les célèbres monuments historiques de la ville de Rouen.

L’histoire de cette confiserie commence à Rouen au milieu du XVIème siècle. A cette époque, les vergers normands regorgeaitent de pommes reinettes et le sucre de canne affluait en abondance par bateau depuis les Antilles. Les maîtres confiseurs de cette cité inventèrent alors le Sucre de Pomme : un délicat mélange de la subtile Reinette et de la douceur du sucre de canne. Mais à l’origine, cette confiserie est vraisemblablement née par la magie des apothicaires Rouennais, au fond de leurs officines.

Pour la première fois en 1550, les rouennais offrent à Henri II, fils de François Ier, roi de France du sucre de pomme. Trois siècles plus tard, en 1813, l’impératrice Marie Louise se vit offrir le même présent et en fut très friande. Sa présentation était digne des rois. Aussi, il sera très en vogue sous le Second Empire (1851-1870) avec Napoléon III et ses enfants.

Fabriqué à l’origine sous plusieurs présentations, le Sucre de Pomme connaît la notoriété sous la forme d’un cylindre, rappelant ainsi un bâton de maréchal ou un sceptre royal.

De par sa forme, il fait penser à un bâton de Maréchal, la plus élevée des
distinctions militaires en France.

Il peut également évoquer un sceptre Royal; Il se dit d'ailleurs que l'impératrice
Marie-Louise et le Roi Louis XIII étaient très friands de cette sucrerie.

Emballé dans un papier blanc laqué rehaussé de décorations et d'écritures dorées
du plus bel effet, le sucre de pomme de Rouen se présente sous l'aspect d'un
cylindre de couleur orangée transparent à la lumière.
Pour fabriquer le sucre de pomme de Rouen, on incopore de l'essence de pomme
reinette à du sucre dans sa phase de cuisson.
Ces douceurs sucrées sont à déguster lentement pour laisser se développer en
bouche le parfum des vergers de Normandie..!  

Infos techniques :

Sucre de Pomme de Rouen
Autrefois, la ville de Rouen était un port fluvial où arrivaient de nombreux
bateaux remplis de sucre de canne en provenance des pays tropicaux.
C'est en raison de cette abondance de de canne que de nombreuses raffineries se
sont installées dans la périphérie de la ville de Rouen.
Les vergers environnants du pays de Caux étaient alors essentiellement constitués
de pommiers. Et en particulier d'une variété dite >b>pomme reinette, vantée par
ailleurs dans une célèbre comptine populaire...
A cette époque, il suffisait de se promener dans ces vergers pour ramasser des
pommes à profusion.
L'association du sucre et des pommes s'est donc faite assez logiquement pour
donner naissance au fameux sucre de pomme de Rouen.
Pour réaliser cette confiserie, on commence par chauffer du sucre vers 130°C, puis
on y verse de l'essence de pomme reinette.
On obtient alors une sorte de pâte molle de couleur ambrée que l'on pose alors sur
une table froide en marbre.
La pâte est alors roulée avec les doigts, préalablement enduits d'huile d'amande
douce, afin d'obtenir les bâtonnets translucides prêts à être emballés.
Aujourd'hui, le sucre de pomme de Rouen est produit au Pré de la Bataille à
Sotteville Les Rouen.

 

sucre de pomme

Ma reccette

Ingrédients :

    300 g de pommes
    ½ citron non traité
    250 g de sucre
    2 cuillères à soupe d’huile

Peler les pommes.

Les couper en quatre. Retirer le cœur et les pépins. Taillez la pulpe en dés.
Mettre les morceaux dans une casserole avec 20 cl d’eau. Porter à ébullition et

laisser frémir à feu doux jusqu’à ce que l’eau soit évaporée de moitié.
Filtrer la préparation dans un tamis garni de mousseline et posé au-dessus d’une

casserole épaisse. Bien piler.
Laver le citron. Prélever son zeste en un seul ruban continu. Presser la pulpe.
Ajouter dans la casserole le zeste et une cuillerée à café de jus de citron.

Verser le sucre et faire cuire à 148°C au thermomètre de cuisson (stade du « grand

cassé »).
Enduisez votre plan de travail avec de l’huile.
Retirez le zeste du sirop.
Verser le sirop sur votre plan de travail et pétrissez-le à deux mains en

l’étirant et en le repliant jusqu’à qu’il soit soyeux et homogène.
Roulez le sucre de pomme en cylindres fins et laisser refroidir sur le plan de

travail.

Régalez-vous !