Chateau-de-Montfort-Remilly-sur-Lozon-Normandy-4-1024x768

Ruines du château de Montfort (XVe siècle), inscrites aux Monuments historiques depuis le 29 décembre 1978 Construit à partir de la fin du XVe siècle, habité jusqu'en 1755, ruiné au XIXème siècle, l'association l'achète en 1980. 20 ans de travaux permettent de remettre en état les communs et de sauvegarder par des chantiers d'entretien le restant. Situé en plein marais, château avec porterie, maison de garde et communs restaurés ; pigeonnier, boulangerie et maison seigneuriale en ruine. Sentiers de balade autour. Calme et verdure. Magnifique château renaissance (fin 15ème, début du 16ème) inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques. Montfort a été la propriété de la famille Le Marquel. C'est à ce titre qu'elle est le berceau de Saint-Evremont, écrivain du 17ème siècle, précurseur des philosophes, exilé et mort en Angleterre. Pendant plusieurs années, le château a été restauré, grâce à de nombreux bénévoles et à des chantiers successifs. Sa construction a débuté à la fin du XVe siècle. Tombé en ruines, il est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 29 décembre 1978, il est en restauration depuis 1980. La description qu'en donnait Charles Fierville en 1875 : Le Château de Montfort est aujourd'hui en grande partie détruit ; il datait de la fin du XVe siècle ou du commencement du XVIe. La partie qui reste nous présente des fenêtres carrées, à croisées de pierre avec leurs châssis en fer, deux très-belles cheminées au 1er et au 2e étages à l'ouest, de nombreuses meurtrières habilement disposées pour repousser les assaillants, et deux tourelles cylindriques en encorbellement au N.-O. et au S.-O. Dans une troisième tour, au N.-E., se trouve un splendide escalier en pierre de taille, construit en spirale, et sur la porte duquel se trouvent des armoiries aujourd'hui martelées. Il compte encore une soixantaine de degrés. Il est terminé à son sommet par une petite chambre carrée, munie d'une cheminée, sorte de poste d'observation d'où la vue s'étend au loin, à travers les marais de Tribehou et d'Auxais. Du côté de l'est s'élevait la chapelle dont il ne reste plus que les substructions. A l'ouest, est le colombier, près du mur d'enceinte extérieure. Ce mur formait un quadrilatère ; les côtés de l'ouest et du sud existent encore. L'entrée principale, au sud, se composait d'une grande porte qui devait être garnie d'un pont-levis, (on voit encore les trous par où passaient les chaînes destinées à le soulever) et d'une petite porte à gauche, servant de herse. Ces deux portes sont parfaitement conservées. L'aspect de ces ruines, couvertes de lierre, est très pittoresque

Remilly-sur-Lozon-Chateau-de-Montfort-2-O.Lehodey 50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort  50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort_communs 50431_-_Remilly-sur-Lozon_chateauMontfort_2  

Chateau-de-Montfort-Remilly-sur-Lozon-Normandy-2-1024x768 Chateau-de-Montfort-Remilly-sur-Lozon-Normandy-3-1024x768 GEDSC DIGITAL CAMERA Chateau-de-Montfort-Remilly-sur-Lozon-Normandy-5-1024x682 Remilly-sur-Lozon-Chateau-de-Montfort-3-O.Lehodey  

 

 

 

Enregistrer