800px_Chateau_de_Dieppe

L'origine du Château de Dieppe divise les historiens. Pour les uns, Charlemagne est à l'origine de ses premières fortifications.
Pour les autres, il fut construit sur les vestiges d'un château édifié par Henri II et Richard Coeur de Lion, puis détruit par Philippe Auguste.
800px_CastleDieppe

Ce qui est sûr aujourd'hui, c'est que la trace la plus ancienne est constituée par la tour Ouest, dont l'origine formelle a été située au XIVe siècle.
Quatre autres tours datent du XVe siècle. Chaque époque a ensuite apporté des modifications ou des restaurations.
2174_e_chateau_dieppe

Si Henri IV n'y dormit pas après la célèbre bataille d'Arques, en 1589, il se soucia de le fortifier en ordonnant la construction d'une enceinte circulaire. Et c'est avec les décombres de la ville causés par le bombardement anglo-hollandais de 1694 que furent comblés les fossés sud.
dieppe100_1

Jusqu'en 1829, le château servit à la fois de caserne et de logis pour les gouverneurs. La Révolution française faillit nous priver de ce prestigieux vestige
chateau_dieppe_soleil

: le comité révolutionnaire réclamait sa destruction.

Mais, à l'inverse de la Bastille, détruite parce qu'elle était une prison, le château de Dieppe échappa à la démolition en devenant une geôle pour les contre-révolutionnaires. Plus tard, le célèbre abbé Cochet voulut en faire un musée local afin de permettre aux ivoiriers d'y trouver des modèles.

893513
En 1906, la Ville racheta l'édifice à l'Etat. Et le 9 juillet 1923, la "Bastille" dieppoise devint château-musée.
Une forteresse face à la mer
Le château-fort de Dieppe

mus2bis

Dressé face à la mer, le Château de Dieppe** a été construit entre le XVe et le XVIIIe siècle sur les ruines d’une fortification du 14e siècle.
mus1
Lieu de vie des gouverneurs de la ville, le château servit de lieu de défense contre les Anglais durant la Guerre de Cent Ans. Il servit de forteresse puis
de prison après la Révolution française.
dieppe103

Aujourd’hui, la forteresse renferme un musée, le château-musée** de Dieppe. D’une part, il évoque le passé maritime de la ville du 16ème au 20ème siècle.
D’autre part, il abrite une importante collection d’ivoires, et ce depuis 1923. L’ouverture de ce musée était pourtant compromise dans la mesure où l’édifice était menacé de démolition au début du 20ème siècle.

Voilà l'un des trois seuls monuments de la ville a avoir survécu aux bombardements anglo-hollandais de 1694. Transformé en musée en 1923, cet ancien
château fort offre du haut de ses falaises un magnifique point de vue sur la mer. Destiné à surveiller le littoral, il domine depuis ses enceintes la ville de Dieppe.
Ses seize salles proposent des collections très riches, notamment l'une des plus belles collections d'ivoires d' Europe (plus d'un millier d'objets sculptés et de maquettes ). Une collection marine sur trois salles est consacrée à la mer (objets, tableaux), et un fond de 15000 à 20000 lettres retrace la correspondance du compositeur Camille Saint-Saëns. Le musée n'est pas en reste en ce qui concerne la peinture, puisqu'il propose des oeuvres de peintres
du XX ème siècle ( Dufy, Van Dongen, Braque, Lotiron entre autre) et de peintres impressionnistes ( Renoir, Sisley, Pissaro).
Profitez également des expositions temporaires et des très nombreuses visites guidées thé
mus8
Sans_titre_Num_risation_01
tableau20 tableau33src="https://p4.storage.canalblog.com/42/36/333097/39817576_p.jpg" width="305" height="450" border="0" />
mus4